Surveillance et sécurité

Aufsicht und Sicherheit - Bild 1

La division Surveillance et sécurité (ASI) assume toutes les tâches de l'office en relation avec la gestion des risques et de la sécurité ainsi que la surveillance. Elle planifie les contrôles annuels d'institutions externes gérant des aides à l'encouragement de la Confédération et favorise le développement des bases conceptuelles de la gestion des risques. Elle met en œuvre les stratégies nationales pour la protection des infrastructures critiques et pour la protection de la Suisse contre les cyberrisques dans le domaine énergétique. En développant la gestion en cas d'urgence et de crise ainsi que la gestion de la continuité, la division permet à l'office d'assumer ses tâches même dans des situations exceptionnelles.

Elle est également responsable de la sécurité structurale, de la surveillance et de la planification en cas d'urgence des plus grands ouvrages d'accumulation que compte la Suisse (plus de 180 ouvrages), placés sous la surveillance directe de la Confédération. Elle assume parallèlement la haute surveillance des ouvrages d'accumulation soumis à la surveillance des cantons. La division est aussi en charge de la surveillance dans le domaine de la construction et de l'exploitation des installations de transports par conduites (gaz naturel, pétrole) placées sous la surveillance directe de la Confédération et elle assume parallèlement la haute surveillance des installations de transport par conduites sous la surveillance des cantons.

S'y ajoutent la responsabilité du contrôle et de la comptabilité des matières nucléaires au niveau national ainsi que d'autres tâches et activités de surveillance qui découlent d'engagements bilatéraux et multilatéraux de la Suisse dans les domaines de la non-prolifération des armes nucléaires, du contrôle des exportations de matériel nucléaires et du cycle du combustible nucléaire.

Le secrétariat de la Commission de sécurité nucléaire (CSN), sise à Brugg (AG), est rattaché administrativement à l'ASI. En outre, la division préside la commission de coordination "Inspection fédérale des installations à courant fort" (KKS) et représente de manière permanente l'office au sein de l'état-major fédéral ABCN.

Culture de l’OFEN en matière de surveillance et de sécurité

Selon le règlement de l’OFEN, la division Surveillance et sécurité assume toutes les tâches de l’office en relation avec la gestion des risques et la surveillance de la sécurité. En raison de la vaste palette de tâches de surveillance et sécurité de la division, le besoin de vivre une culture uniforme en matière de surveillance et de sécurité fait l’objet d’un large consensus. Cette culture doit être intégrée dans le Code de conduite de l'administration fédérale et dans la Charte de l'OFEN. Les valeurs et les postulats de cette culture ont été codifiés et rendus visibles sous forme de principes à travers le Projet AKAS. Ces principes sont concrétisés et visualisés dans une vidéo explicative. 

 

Les principes élaborés dans le cadre du projet AKAS peuvent être représentés sous la forme de trois piliers (dimensions) qui portent la culture de l’OFEN en matière de surveillance et de sécurité. 

 
Aufsicht und Sicherheit - Bild 1 f

Dernière modification 12.05.2015

Début de la page

https://www.bfe.admin.ch/content/bfe/fr/home/approvisionnement/surveillance-et-securite.html