Biomasse

On entend par biomasse tous les matériaux organiques, créés directement ou indirectement par photosynthèse, qui n'ont pas été transformés par des processus géologiques (par opposition à la biomasse fossile: pétrole, charbon et gaz naturel). Utilisée à des fins énergétiques, la biomasse ne pourra jamais dégager que la quantité de CO2 emmagasinée préalablement par photosynthèse à l'aide de l'énergie solaire. A partir de la biomasse, on peut produire de la chaleur, de l'électricité et du carburant.

On fait la distinction entre la biomasse ligneuse sèche et la biomasse peu ligneuse humide. La première catégorie comprend notamment le bois de forêt et de bosquets champêtres, le bois de récupération ainsi que les déchets solides de l'industrie, de l'artisanat et des ménages. Dans la seconde catégorie, on trouve par exemple l'engrais de ferme (lisier et fumier), les résidus de récolte ainsi que les déchets biogènes de l'industrie alimentaire, de la restauration et des ménages.

Il existe généralement plusieurs possibilités de transformer un type de biomasse donné. Selon le type et la composition du matériau et selon la production énergétique voulue (chaleur, électricité ou carburant), une technique conviendra mieux qu'une autre. Ainsi des matériaux ligneux secs subiront un traitement thermique ou thermochimique (combustion, gazéification), alors qu'une biomasse humide peu ligneuse sera plutôt soumise à un procédé biochimique (méthanisation).

Les plantes énergétiques, c'est-à-dire les plantes cultivées spécialement pour la production d'énergie, ne jouent pas un grand rôle en Suisse.

Documents

Rapports et prises de position

Bilans écologiques de produits énergétiques

Statistique suisse des énergies renouvelables

Statistique de l'énergie du bois

Contact spécialisé
Dernière modification 01.12.2014

Début de la page

https://www.bfe.admin.ch/content/bfe/fr/home/approvisionnement/energies-renouvelables/biomasse.html