Consommation d’électricité 2019: baisse de 0,8%

Berne, 17.04.2020 - En 2019, la consommation d’électricité en Suisse s’est établie à 57,2 milliards de kilowattheures (kWh), affichant ainsi une baisse par rapport à l’année précédente (-0,8%). La production nationale (après déduction de la consommation due au pompage d’accumulation) a atteint 67,8 milliards de kWh. L’excédent d’exportation physique s’est monté à 6,3 milliards de kWh.

En 2019, la consommation nationale s’est élevée à 61,5 milliards de kWh. Après déduction des pertes de 4,3 milliards de kWh liées au transport et à la distribution de l’électricité, il résulte une consommation d’électricité de 57,2 milliards de kWh, soit une baisse de 0,8% ou d’environ 449 millions de kWh (ce qui équivaut environ à la consommation annuelle de 89 800 ménages) par rapport à 2018 (57,6 milliards de kWh). Les écarts par rapport à l’année précédente étaient de -1,6% au 1er trimestre, +2,0% au 2e trimestre, -1,3% au 3e trimestre et -1,8% au 4e trimestre 2019.

La consommation d’électricité a quelque peu reculé en Suisse malgré la croissance économique, l’évolution démographique et les conditions météorologiques qui ont prévalu et qui constituent les trois principaux facteurs haussiers (voir ci-dessous). Cette baisse est sans doute due en premier lieu à l’amélioration de l’efficacité énergétique:

  • Croissance économique: selon les premiers résultats provisoires, le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 0,9% en 2019 (source: Secrétariat d’Etat à l’économie, SECO).
  • Évolution démographique: selon les résultats provisoires du 9 avril 2019 de l’Office fédéral de la statistique (OFS), la population de la Suisse a augmenté de 0,7% en 2019.
  • Conditions météorologiques: par rapport à l’année précédente, les degrés-jours de chauffage ont augmenté de 6,1% en 2019 (voir tableau ci-joint). Comme le chauffage représente près de 10% de la consommation d’électricité en Suisse, cette évolution a fait quelque peu augmenter la consommation d’électricité.

Les analyses annuelles ex post de la consommation d’énergie fourniront de plus amples informations sur les facteurs déterminants pour l’évolution de la consommation d’électricité (publication en octobre 2020).

Production d’électricité en Suisse en 2019

La production d’électricité (production nationale) a augmenté de 6,4% en 2019, s’établissant à 71,9 milliards de kWh (67,6 milliards de kWh en 2018). Après déduction de 4,1 milliards de kWh pour la consommation due au pompage d’accumulation, il résulte une production nette de 67,8 milliards de kWh. Les valeurs relevées étaient supérieures à celles de l’année précédente pour trois trimestres (+2,2%, -10,1%, +17,5%, +18,9%).

Les installations hydroélectriques (centrales au fil de l’eau et centrales à accumulation) ont produit 8,4% d’électricité de plus que l’année précédente (centrales au fil de l’eau: +4,7%, centrales à accumulation: +11,4%). Au cours de l’été 2019, la production hydroélectrique a augmenté de 8,2% par rapport à 2018 (centrales au fil de l’eau: +1,5%, centrales à accumulation: +14,9%) et de 8,6% au cours des deux trimestres d’hiver (centrales au fil de l’eau: +10,5%, centrales à accumulation: +7,4%).

La production d’électricité des centrales nucléaires suisses a connu une hausse de 3,5% pour s’établir à 25,3 milliards de kWh (24,4 milliards de kWh en 2018). Cette évolution est principalement due à la plus grande disponibilité de la centrale nucléaire de Leibstadt. En 2019, la disponibilité du parc nucléaire suisse a atteint 86,9% (83,9% en 2018). Le 20 décembre 2019, la centrale nucléaire de Mühleberg, exploitée durant 47 ans, a été définitivement mise à l’arrêt.

Les centrales hydroélectriques ont fourni 56,4% de la production totale d’électricité (centrales au fil de l’eau: 24,6%, centrales à accumulation: 31,8%), les centrales nucléaires 35,2%, les centrales thermiques conventionnelles et les installations renouvelables 8,4%.

Excédent d’exportation en 2019

Avec des importations physiques de 29,5 milliards de kWh et des exportations physiques de 35,8 milliards de kWh, l’excédent d’exportation s’est élevé à 6,3 milliards de kWh en 2019 (excédent d’exportation de 1,6 milliard de kWh en 2018). Au premier et au quatrième trimestres (trimestres d’hiver), les importations de la Suisse affichaient un solde de 1,4 milliard de kWh (5,1 milliards de kWh en 2018). Au deuxième et au troisième trimestres, le solde de ses exportations s’élevait à 7,7 milliards de kWh (6,7 milliards de kWh en 2018).

Selon l’Administration fédérale des douanes (AFD), les recettes des exportations commerciales d’électricité ont atteint 1786 millions de francs (4,90 ct./kWh) pour des dépenses d’importation commerciale de 1385 millions de francs (4,57 ct./kWh). En 2019, la Suisse a donc enregistré un solde positif du commerce extérieur de 401 millions de francs (solde positif du commerce extérieur de 279 millions de francs en 2018) [source: AFD/swissimpex; état au 1er avril 2020].


Adresse pour l'envoi de questions

Marianne Zünd, responsable Médias et politique OFEN, tél. 058 462 56 75 / 079 763 86 11



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Contact spécialisé
Dernière modification 23.02.2006

Début de la page

S'abonner aux communiqués de presse de l'OFEN

https://www.bfe.admin.ch/content/bfe/fr/home/actualites-et-medias/communiques-de-presse/mm-test.msg-id-78820.html