Augmentation de 0,6% de la consommation d’électricité en 2013

Berne, 10.04.2014 - La consommation d’électricité de la Suisse a augmenté de 0,6% en 2013 pour s’établir à 59,3 milliards de kilowattheures (kWh). Majorée des pertes de transport et de distribution, la consommation nationale a été de 63,8 milliards de kWh. La production des centrales indigènes a progressé de 0,4% pour atteindre 68,3 milliards de kWh ou 66,2 milliards de kWh après déduction de la consommation liée au pompage d’accumulation. L’excédent d’exportation de 2,4 milliards de kWh est supérieur de 0,2 milliard de kWh à celui de l’année précédente, par contre, le solde du commerce extérieur a reculé à 327 millions de francs suisses contre 771 millions en 2012.

La consommation d'électricité en Suisse (soit la consommation du pays après déduction des pertes de 4,5 milliards de kWh dues au transport et à la distribution du courant) a augmenté de 0,6% en 2013 pour atteindre 59,3 milliards de kWh (59,0 milliards en 2012). Après le record de 59,8 milliards de kWh en 2010, c'est la consommation annuelle d'électricité la plus élevée en Suisse. Le deuxième trimestre a enregistré la plus forte hausse avec +2,2%. Au cours des autres trimestres, la consommation d'électricité a connu de faibles variations par rapport à 2012 (-0,2% au 1er trimestre, +0,2% au 3e trimestre et +0,3% au 4e trimestre).

En 2013, certains des principaux facteurs influant sur la consommation d'électricité ont évolué comme suit:

  • Croissance économique: le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 2,0% en 2013 (source: Secrétariat d'Etat à l'économie, SECO)
  • Evolution démographique: la population de la Suisse augmente selon le scénario démographique «moyen» des scénarios démographiques 2010 de l'Office fédéral de la statistique (OFS) d'environ 0,9% par an. (Les chiffres de l'OFS sur l'évolution de la population résidante en 2013 ne sont pas encore disponibles).
  • Météo: par rapport à 2012, les degrés-jours de chauffage (voir tableau ci-joint) ont augmenté de 5,8%. Près de 9% du courant étant utilisé en Suisse pour le chauffage (selon les analyses OFEN/Prognos 2013 de la consommation d'énergie en fonction de l'application), la consommation d'électricité augmente en conséquence.

Forte production d'électricité en Suisse

La production d'électricité des centrales suisses (production nationale avant déduction de la consommation de 2,1 milliards de kWh due au pompage d'accumulation) a augmenté de 0,4% en 2013, s'établissant à 68,3 milliards de kWh (68,0 milliards en 2012). Après le record de 2001, c'est le deuxième résultat le plus élevé jamais atteint. Pendant les deux trimestres d'hiver, la production intérieure a été supérieure aux chiffres correspondants de l'année précédente (+4,8% au 1er trimestre, +5,3% au 4e trimestre). Par contre, elle a été inférieure durant les deux trimestres d'été (-3,4% au 2e trimestre, -4,1% au 3e trimestre).

Les centrales hydrauliques (centrales au fil de l'eau et centrales à accumulation) ont produit 0,8% d'électricité de moins qu'en 2012 (centrales au fil de l'eau: -0,4%, centrales à accumulation: -1,2%). La production hydraulique a reculé de 4,1% en été alors qu'elle a augmenté de 3,6% en hiver.

Grâce au record de production obtenu par un relèvement de la puissance annoncé par la centrale nucléaire de Leibstadt, la production d'électricité des cinq centrales nucléaires suisses a progressé de 2,2% pour s'établir à 24,8 milliards de kWh (24,3 milliards en 2012). La disponibilité du parc nucléaire suisse a atteint 86,1% (84,9% en 2012).

Les centrales hydrauliques ont contribué à hauteur de 57,9% à la production totale d'électricité, contre 36,4% pour les centrales nucléaires et 5,7% pour les centrales thermiques conventionnelles et autres installations.

Excédent d'exportation en 2013

Avec des importations de 36,2 milliards de kWh et des exportations de 38,6 milliards de kWh, l'excédent des exportations s'est élevé à 2,4 milliards de kWh en 2013 (2,2 milliards en 2012). Aux 1er et 4e trimestres, l'excédent des importations s'est chiffré à 1,7 milliard de kWh (3,3 milliards en 2012). Aux 2e et 3e trimestres, l'excédent des exportations s'est élevé à 4,1 milliards de kWh (5,5 milliards en 2012).

Les recettes des exportations d'électricité ont atteint 2368 millions de francs (à raison de 6,22 ct./kWh) pour des dépenses d'importation de 2059 millions de francs (5,71 ct./kWh). Le solde positif du commerce extérieur de la Suisse a reculé de 42,4% pour s'établir à 327 millions de francs (771 millions en 2012).

Remarque: les restructurations effectuées au sein de l'économie électrique par le biais, par exemple, de fusions de départements commerciaux, ont conduit à la disparition, depuis début 2013, de transactions majeures dans les zones de bilan, surtout en ce qui concerne l'Allemagne. Ce changement, qui réduit nettement le volume des exportations et des importations, n'affecte que légèrement le solde du commerce extérieur de la Suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Marianne Zünd, responsable de la communication OFEN, tél. 031 322 56 75 / 079 763 86 11



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Contact spécialisé
Dernière modification 23.02.2006

Début de la page

S'abonner aux communiqués de presse de l'OFEN

https://www.bfe.admin.ch/content/bfe/fr/home/actualites-et-medias/communiques-de-presse/mm-test.msg-id-52616.html