Le DETEC exige de connaître les faits

Berne, 03.10.2003 - Ni la chronologie des faits, ni les raisons exactes ayant entraîné la panne de courant de dimanche dernier ne sont connues jusqu’ici. Avant de tirer les conclusions qui s’imposent quant à l’organisation de gestion de crise du secteur électrique, aux tâches de l’autorité de surveillance ou à la collaboration avec les pays voisins, le DETEC exige que l’on tire au clair les causes de la panne de réseau et les réactions de l’industrie électrique. Les résultats sont attendus dans un délai d’un mois.

Le DETEC attend pour mi-octobre 2003 d’ETRANS – bureau de coordination du réseau suisse de transport – et des exploitants de réseaux concernés un rapport exhaustif sur les causes des événements survenus ainsi que sur leur déroulement.

Le département a en outre chargé l’Inspection fédérale des installations à courant fort et l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) de mener leur propre enquête. L’examen des processus de manoeuvre sur les lignes électriques, des flux d’énergie correspondants et du comportement des divers intervenants présente un intérêt tout particulier. Les expertises portant sur les mesures préventives et les changements éventuels à opérer dans la procédure prévue en cas de dérangement ont également leur importance. Le délai pour achever ces travaux est fixé à fin octobre 2003.

De son côté, l’OFEN a pris contact avec les régulateurs du réseau et les autorités responsables des questions électriques en France comme en Italie. Nordel sera également inclus en qualité d’organe neutre (Nordel est une organisation veillant à la bonne collaboration des exploitants de réseau de transport des pays nordiques). L’objectif prioritaire est que toutes les parties s’accordent sur l’évaluation faite de la panne. Les discussions visent également à clarifier les modalités futures de la collaboration avec les pays voisins en cas de crise.

La panne électrique du 28 septembre 2003 aura probablement aussi des conséquences pour la loi sur l’organisation du marché de l’électricité en cours d’élaboration au DETEC. La question se pose en particulier de savoir si les structures en place au niveau de l’industrie électrique et des autorités compétentes suffisent à garantir la sécurité de l’approvisionnement.


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Contact spécialisé
Dernière modification 23.02.2006

Début de la page

S'abonner aux communiqués de presse de l'OFEN

https://www.bfe.admin.ch/content/bfe/fr/home/actualites-et-medias/communiques-de-presse/mm-test.msg-id-1402.html