Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Stockage des déchets

Le but premier d'un dépôt en couches géologiques profondes est d'assurer la protection de l'être humain et de l'environnement – à court comme à long termes. Les experts du monde entier sont unanimes sur ce point: seul le stockage dans des couches géologiques profondes est à même de garantir la sécurité sur les longues périodes de temps nécessaires. En Suisse, la sécurité à long terme est garantie par des barrières passives. La surveillance et le principe de la récupération sont prévus dans le concept des dépôts en couches géologiques profondes.
La roche d’accueil d’un dépôt en couches profondes offre une stabilité sur le long terme. Source: IFSN
Contrairement à un "dépôt final", un dépôt en couches géologiques profondes tient compte du principe de réversibilité: un tel dépôt doit d'une part garantir la protection durable de l'être humain et de l'environnement, et d'autre part répondre aux exigences de la société en matière de récupération.

Le modèle suisse de gestion des déchets radioactifs prévoit deux types de dépôt: l'un pour les déchets faiblement et moyennement radioactifs, l'autre pour les déchets hautement radioactifs. Deux dépôts en couches géologiques profondes peuvent être construits et exploités au même endroit pour les deux catégories de déchets, pour autant que la sécurité et la faisabilité technique n'en soient pas restreintes.

Garantie de la sécurité à long terme

La sécurité à long terme est garantie par des barrières techniques et naturelles. Les déchets sont scellés dans des conteneurs (barrières techniques) et stockés dans une roche d'accueil très peu perméable (barrière naturelle). En raison de leur radioactivité, les déchets doivent rester confinés loin de l'homme et de l'environnement pendant des siècles, voire jusqu'à un million d'années dans le cas des déchets hautement radioactifs.

Récupération

Le dépôt en couches géologiques profondes est remblayé par étapes, de manière à assurer à terme un état de sécurité passive. Pendant la durée de ce processus, il est possible de récupérer assez facilement les déchets radioactifs. A long terme, la protection durable de l'être humain et de l'environnement doit être garantie par le biais de barrières passives, c'est-à-dire sans intervention humaine. Après la fermeture du dépôt, la récupération des déchets resterait possible, mais elle exigerait un effort important sur les plans technique et financier.

Documents sur ce thème

Fiche informative Dépôts en couches géologiques profondes: les données principales
Fiche informative Filière de gestion des déchets faiblement et moyennement radioactifs
Fiche informative Filière de gestion des déchets hautement radioactifs

Informations supplémentaires

Déchets radioactifs
Objectif: sécurité
Phases d’un dépôt
Coûts
Récupération
Marquage
Roches d’accueil
Personne de contact: Annatina Foppa
Dernière modification: 30.11.2011


Fin secteur de contenu





http://www.bfe.admin.ch/radioaktiveabfaelle/01274/01280/01286/index.html?lang=fr