Office fédéral de l’énergie OFEN

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Etude concernant le potentiel de développement hydroélectrique en Suisse

Berne, 04.06.2012 - La force hydraulique doit continuer de contribuer de manière considérable à l'approvisionnement en électricité de la Suisse. L'Office fédéral de l'énergie publie aujourd'hui une étude concernant le potentiel de développement hydroélectrique en Suisse jusqu'en 2050. Après l'audition des cantons, des milieux scientifiques, des organisations de protection de l'environnement et de la branche de l'électricité, l'étude fait apparaître un potentiel de développement de près de 1,5 TWh par an d'ici 2050, dans les conditions actuelles d'utilisation. En optimisant ces conditions, en améliorant les conditions-cadres économiques et sociales mais sans toutefois assouplir les prescriptions en matière de protection des eaux et de l'environnement, la force hydraulique peut être développée à hauteur de 3,2 TWh par an.

La force hydraulique est la principale source d'énergie renouvelable produite dans notre pays. En 2011, les centrales hydrauliques ont produit 33,8 TWh (1 TWh = 1 térawattheure = 1 milliard de kWh), soit environ 54% de la production nationale globale (62,9 TWh). La force hydraulique doit continuer à l'avenir de contribuer de manière considérable à l'approvisionnement en électricité de la Suisse. Dans le cadre des travaux relatifs à la stratégie énergétique 2050, l'OFEN a réalisé une étude concernant le potentiel de développement hydroélectrique en Suisse jusqu'en 2050. Il a été fait appel aux services fédéraux, aux cantons, aux milieux scientifiques, aux organisations de protection de l'environnement ainsi qu'à la branche de l'électricité pour estimer les potentiels. Du 12 au 30 mars 2012, les cantons, les organisations de protection de l'environnement, les représentants de la branche et les instituts de recherche ont été consultés concernant l'étude «Potentiel hydroélectrique de la Suisse». 31 prises de position ont été reçues (cf. rapport de la consultation).

Il ressort clairement des résultats de l'étude que le développement de la force hydraulique en Suisse polarise: les exigences écologiques, économiques, sociales et d'aménagement du territoire imposent des limites au développement hydroélectrique étant donné la forte densité d'habitat de la Suisse.

Le potentiel de développement de l'utilisation de la force hydraulique en Suisse jusqu'en 2050 a été estimé sous deux angles: d'une part, en partant des conditions-cadres actuelles sur les plans légaux, économiques et sociaux et, d'autre part, en se fondant sur des «conditions d'utilisation optimisées». Cette optimisation des conditions d'utilisation passe par une amélioration des conditions-cadres économiques et sociales, mais sans toutefois assouplir les prescriptions en matière de protection des eaux et de l'environnement.

Les potentiels définis dans le cadre de l'étude pour les grandes centrales hydrauliques et la petite hydraulique reposent sur les données et estimations des cantons. Les potentiels de développement et de transformation ou agrandissement des installations existantes se basent sur des études actuelles et des estimations de la branche.

Au vu des conditions actuelles d'utilisation, le potentiel de développement est de 1,5 TWh par an jusqu'en 2050. Des conditions d'utilisation optimisées permettent de développer la force hydraulique de manière durable et respectueuse de l'environnement à hauteur de 3,2 TWh par an (cf. ci-dessous : chiffres avec les conditions actuelles d'utilisation / chiffres correspondant à des conditions d'utilisation optimisées). D'après les derniers résultats de la recherche, le changement climatique ne devrait pas avoir de répercussion jusqu'en 2050 sur la production annuelle moyenne hydroélectrique:

Nouvelles grandes centrales hydrauliques: 0,77 TWh / 1,43 TWh

Petite hydraulique: 1,29 TWh / 1,60 TWh

Développement, transformation et agrandissement de la grande hydraulique: 0,87 TWh / 1,53 TWh

Répercussions de la loi sur la protection des eaux: -1,40 TWh / -1,40 TWh

Potentiel total de la force hydraulique jusqu'en 2050: 1,53 TWh / 3,16 TWh

Dans le cadre de la stratégie énergétique 2050, la valeur de 3,2 TWh par an a été inscrite comme valeur indicative pour le développement de l'utilisation de la force hydraulique et les perspectives énergétiques ont été actualisées en conséquence.

Ces chiffres ne doivent pas faire ignorer que la mise en oeuvre effective dudit potentiel va de paire avec des incertitudes de taille. Les conditions-cadres économiques dépendent par exemple dans une large mesure de l'évolution du prix de l`électricité. Par ailleurs, l'Etat se contente de définir les conditions-cadres pour l'approvisionnement en électricité: la réalisation des centrales à des endroits appropriés est toutefois du ressort de la branche de l'électricité.

Adresse pour l'envoi de questions:

Marianne Zünd, responsable de la communication de l'OFEN, 031 322 56 75

Editeur:

Office fédéral de l'énergie
Internet: http://www.bfe.admin.ch


Office fédéral de l’énergie OFEN
Formulaire de contact | Bases légales
http://www.bfe.admin.ch/energie/00588/00589/00644/index.html?lang=fr