Office fédéral de l’énergie OFEN

Début sélection langue

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Après "Lothar": doubler la consommation de bois de feu

Berne, 28.08.2000 - La consommation de bois de feu en Suisse devrait doubler d'ici à 2010, pour atteindre cinq millions de stères par année. L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) soutient donc l'installation du chauffage au bois. Dans un premier temps, on va exploiter le bois abattu par l'ouragan "Lothar". Ensuite, il s'agira de réaliser durablement le potentiel régénérescent.

L'ouragan a abattu 13 millions de mètres cubes de bois dans les forêts suisses le 26 décembre 1999. Là-dessus, 5 millions de m3 seraient utilisables comme bois-énergie. L'OFEN a donc préparé un programme d'encouragement dans ce sens, coûtant 45 millions de francs pour les
3 ½ années à venir. De son côté, le Parlement a approuvé, dans sa session d'été, le crédit supplémentaire correspondant pour cette année.

Lundi, l'OFEN a rendu public son programme d'encouragement du bois-énergie. Il se réfère à la loi sur l'énergie et vise la mise en oeuvre rapide et l'accroissement durable des ventes de ce bois en Suisse. L'intention est de doubler le volume actuel de 2,5 millions de m3, conformément aux possibilités qui s'offrent à long terme. Ainsi le programme conduira d'une situation d'urgence à une exploitation durablement élevée de ce potentiel. Il anticipe l'une des facettes du programme SuisseEnergie, qui sera lancé en janvier 2001.

Ce nouveau programme bénéficiera de l'expérience acquise. En effet, le programme Energie 2000, qui tire à sa fin, a permis à la Confédération et aux cantons de soutenir plus de 500 chauffages à bois d'une certaine importance. De leur côté, plusieurs cantons se sont engagés dans la promotion du fourneau à bois. Ainsi la consommation de bois de feu a augmenté de
20 % en dix ans, pour atteindre les 2,5 millions de m3 actuels.

Le modèle d'encouragement conçu par l'OFEN et par sa mandataire, l'Association suisse pour l'énergie du bois (ASEB), intègre les expériences faites. Pourront obtenir un soutien jusqu'en 2003:

  • les chauffages à bois de moins de 100 kilowatts homologués ASEB qui couvrent la majeure partie des besoins du bâtiment;
  • les chauffages à bois automatiques de plus de 100 kilowatts, avec ou sans réseau de chauffage;
  • l'extension et la densification des réseaux locaux de chauffage à distance;
  • les équipements de stockage de bois d'une certaine importance contribuant à la sécurité d'approvisionnement d'une région;
  • les études de faisabilité de projets d'une certaine importance touchant le bois-énergie.

Les contributions fédérales devraient couvrir quelque 40 à 60 % des surcoûts imputables, les cantons pouvant fournir un apport de leur côté. Pour plus d'informations et des formulaires de demande:
Association suisse pour l'énergie du bois ASEB, en Budron H6, 1052 Le Mont-sur-Lausanne, tél. 021 653 07 77, fax 653 07 78, info@aseb.ch, www.aseb.ch.

La votation populaire du 24 septembre 2000 représentera peut-être un pas décisif en direction d'un approvisionnement énergétique durable à l'aide des énergies renouvelables. Si la redevance promotionnelle est acceptée, l'exploitation du bois en profitera par le fait que l'opération "Lothar", limitée à la fin de 2003, pourra être prolongée pendant au moins six ans.

Editeur:

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
Internet: http://www.uvek.admin.ch/index.html?lang=fr



Office fédéral de l’énergie OFEN
Formulaire de contact | Bases légales
http://www.bfe.admin.ch/energie/00588/00589/00644/index.html?lang=fr