Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Programme d'investissement Energie 2000: 4'600 emplois assurés

Berne, 26.11.1999 - Succès pour le programme d'investissement Energie 2000: il a permis de créer ou d'assurer 4`600 emplois pendant deux ans, essentiellement dans l'industrie du bâtiment, et déclenché un volume d'investissements global de 960 millions de francs. A cet égard, les attentes (3'300 emplois et 600 millions d'investissements) ont été nettement dépassées. En matière d'économies d'énergie, le programme n'a pas eu le temps de déployer entièrement ses effets.

Avec un crédit fédéral de 64 millions de francs, ce sont 580 millions de francs d'investissements supplémentaires dans l'utilisation rationnelle de l'énergie et dans les énergies renouvelables qui ont été libérés ou accélérés, ainsi que 380 millions de francs d'investissements non liés à l'énergie. La Confédération a déjà recouvré ses 64 millions de francs par le biais des rentrées supplémentaires de la taxe sur la valeur ajoutée et d'une baisse des dépenses de l'assurance chômage.

Economies d'énergie

A la réunion finale du PI E2000, vendredi à l'EPF de Zurich, on a tiré aussi un bilan énergétique. Le programme d'investissement conduit à une économie annuelle - sur une durée allant jusqu'à 25 ans - de 700 térajoules (tJ) de chaleur de provenance conventionnelle, ce qui correspond à la consommation d'une localité de 6'000 habitants. Les économies de courant portent sur 28 tJ annuels, ce qui équivaut à la consommation d'environ 3'000 habitants.

Ces résultats ne correspondent qu'en partie aux objectifs ambitieux qui avaient été fixés. La raison principale en est la brève durée du programme. Les projets de récupération de chaleur, qui permettent des économies d'énergie particulièrement importantes, entraînent des coûts importants de planification. C'est pourquoi un nombre restreint d'entre eux a pu être réalisé dans le cadre du programme. La demande pour l'assainissement de l'éclairage a également été faible. Dans ce cas, c'est probablement la limite inférieure de 50'000 francs d'investissement qui était trop haute.

Parmi les projets réalisés, ceux qui concernaient la rénovation de l'enveloppe du bâtiment ont été les plus nombreux, suivis d'assez loin par les installations de chauffage à énergie renouvelable. L'économie d'énergie réalisée grâce à la rénovation de l'enveloppe du bâtiment atteint en moyenne 63 %.

Le programme d'investissement Energie 2000 (PI E2000) pour des particuliers a été adopté par le Parlement en avril 1977 dans le cadre du programme de relance conjoncturelle et lancé en juin 1997. La demande s'est révélée nettement plus importante que prévu: en avril 1998, le montant entier était engagé. Les 2'242 projets retenus devaient être réalisés avant fin juin 1999.

Effets d'aubaine

Tout programme d'encouragement doit compter avec un effet d'aubaine. En l'occurrence, il s'agit du cas où des propriétaires reçoivent des fonds pour une rénovation qu'ils auraient entreprise de toute façon. Pour le PI E2000, cet effet secondaire se monte à 30 %, ce qui est inférieur aux programmes fédéraux comparables dans le domaine de l'énergie et des dégrèvements fiscaux liés à l'énergie.

L'effet d'aubaine «positif», celui des investissements non liés à l'énergie, mais effectués parallèlement, a été évalué aux deux tiers des investissements énergétiques. Cette expérience est particulièrement importante aussi dans l'optique d'éventuels futurs programmes d'incitation. Le peuple et les cantons se prononceront à ce sujet l'année prochaine dans le cadre des votations sur deux initiatives et deux contre-projets.

Le rapport final et le dossier du congrès, intitulé «Das Investitionsprogramm Energie 2000» contient les résumés des interventions. Il porte le numéro de commande 805.060.1 et coûte 30 francs. Les effets sur l'économie, l'énergie et l'environnement sont présentés dans «Evaluation Investitionsprogramm Energie 2000», qui contient un résumé en français et porte le no 805.519 d. Les deux publications peuvent être obtenues auprès de l'OFCL/EDMZ, 3003 Berne, www.admin.ch/edmz.

Editeur:

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
Internet: https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html



http://www.bfe.admin.ch/energie/00588/00589/00644/index.html?lang=fr